Jérôme Ruskin > Les jurés 2016 > Audi talents awards > Audi France

Jérôme Ruskin

Juré Innovation 2016

Jérôme Ruskin

C’est sur les bancs de l’EHESS (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales) qu’est venu à Jérôme Ruskin le désir de d’ouvrir au plus grand nombre l’accès au monde des idées. Il a 26 ans, en 2010, quand il crée « Usbek & Rica ». Avec un titre clin d’œil aux personnages des Lettres Persanes, de Montesquieu, « Le magazine qui explore le futur » a pour ambition de démocratiser les savoirs et de donner la parole à ceux qui créent et réfléchissent. D’abord paru sous forme de mook, le trimestriel tient son cap sur les flots pourtant agités de la presse papier. Mieux, il devient une référence.

Proposant désormais des cycles de conférences (Tribunal pour les générations futures), des MakerBox (boîtes cadeaux ouvrant accès aux fablabs ou aux impressions 3D) et tout un volet de collaborations avec les marques et entreprises (brand content) sur les questions d’avenir, Jérôme Ruskin a développé son concept sans changer sa philosophie.

L’idée lui a tout de suite plu, pour les Audi talents awards, d’être un juré hors catégorie, car « ce regard transversal et pluridisciplinaire, explique-t-il, est celui qu’on a dans « Usbek & Rica ». Quant à savoir les critères qui prévaudront dans ces choix. Ils sont en adéquation avec les principes qu’il défend depuis l’origine : « Je vais être attentif au facteur responsabilité (est-ce que l’innovation est éthique ? écologique ? sociale ?), mais aussi au potentiel révolutionnaire (est-ce que l’innovation va apporter une rupture dans la manière d’appréhender les choses ?). Il m’importera de savoir que le projet est durable, qu’il a une chance de résister aux modes, et qu’il s’adresse au plus grand nombre : qu’il traverse les générations, concerne aussi bien les jeunes que les vieux, etc. C’est la question que nous nous posons sans cesse chez « Usbek et Rica » : en quoi tous ces progrès créatifs, techniques, etc. sont-ils des progrès pour l’être humain ? C’est ce qui porte notre métier. »