Acquire

“Pour chercher ce qu’est une dissonance, nous créons des formes dissonantes. Nous essayons de comprendre ce qui dans une forme nous donne le sentiment que quelque chose dérange.“

Abstract design manifesto est le projet des designers Henri Frachon et Antoine Lecharny, tous deux diplômés de l’ENSCI – Les Ateliers. Ils développent ici une pratique dédiée aux procédés de conception plutôt qu’à l’usage des objets en dessinant les contours d’un « design abstrait », qui porte notre attention sur l’essence d’une forme et non sur sa fonction.

Comment se comporte un trou ? Un trou à l’intérieur d’un trou ? Et qu’est-ce qui le forme ? S’agit-il du plein qui l’entoure, ou de son vide constitutif ? Quelle est la différence entre un cratère de volcan et un fluoperçage ? Dans leurs procédés, le duo de créateurs s’empare de matériaux bruts et convoque de multiples savoirs-faire : taille de pierre, repoussage sur métal, broderie, charpenterie ou soufflage du verre. Ils « dessinent, modélisent, maquettent, essayent, ratent, recommencent et procèdent...» dans une logique d’épuisement de la thématique et de foisonnement de formes.

Quatre axes de recherche constituent le projet : le trou, le jonc doucine*, le triangle et la dissonance. Leur démarche, expérimentale et radicale s’éloigne du design pour se rapprocher d’une recherche fondamentale. Pour cette première présentation au Palais de Tokyo, ils ont collaboré tout autant avec des artisans qu’avec des entreprises industrielles. Leur projet se visite comme un voyage, dans la délectation de ces détails partout inscrits dans nos quotidiens.
Grâce à une I.A. autodidacte et des recherches poussées en collaboration avec l’expert Jean-Charles Risch, l’œuvre capte — au-delà de l’âge et du sexe — les conversations, le style vestimentaire et les attitudes des visiteurs. Un contenu vidéo lié en direct à nos présences sur les réseaux sociaux s’ajoute aux îlots formés par de multiples objets de notre quotidien, augmentés par des performances imaginées par l’artiste.

*Le jonc doucine est la seule technique d’assemblage par repoussage. Ce principe d’assemblage est aujourd’hui délaissé par l’artisanat et l’industrie.