Les Ateliers et lui-même danseur, le designer questionne la forme du battle, événement emblématique de la culture urbaine dans lequel les danseurs s’affrontent de manière improvisée.

Replongeant dans les origines du Bronx des années 1970, Teddy Sanches renoue avec la symbolique du cercle dans la danse Hip-Hop. Les cercles formés successivement par les spectateurs, les danseurs et les mouvements de la danse, créent une énergie communicative et transforment le corps en scène, décor, événement, atmosphère.

Partant du constat que « ce sont par les moyens les plus simples que les choses les plus riches se créent », Envahisseurs déploie un protocole utilisant des équipements et accessoires permettant aux danseurs d’envahir un lieu en toute autonomie.

Le projet présenté au Palais de Tokyo par Teddy Sanches comprend un battle hip-hop, un court-métrage sur pellicule écrit avec Deicy Sanches revenant sur la naissance du Hip-Hop, et des équipements permettant de redonner le pouvoir aux participants du battle. Chacun possède ainsi un équipement (vêtements, accessoires,…) : le MC qui anime, le jury, les sauceur.ses (qui gèrent le son), les voyant.es qui filment, le ou la DJ, les ambianceur.ses,… Inspirés des valeurs urbaines et d’un quotidien transculturel, les équipements convoquent plusieurs champs du design : le graphisme, l’objet, la mode, le numérique, le son.