Le CO₂ est la monnaie du futur

A l'ère du véhicule électrique, la décarbonation est un avantage vis-à-vis de la concurrence. De quelle manière Audi réduit-elle son empreinte carbone et pourquoi cela constitue la base de la viabilité de l'entreprise ? - Aperçu de la nouvelle stratégie «Résolument Audi».

Le changement climatique est l'affaire de tous

Le changement climatique : sans doute le défi majeur de l'humanité au 21ème siècle. Audi prend ses responsabilités et souhaite passer du statut d'acteur de la problématique à celui d'acteur de la solution. Cette vision présuppose un objectif clair, du dynamisme et une unanimité au sein de l'entreprise. Audi reconnaît explicitement les objectifs de l'accord sur le climat de Paris.

Une action responsable constitue un avantage concurrentiel sur le marché financier

La conscience environnementale s'est accrue, pas uniquement dans la société et en politique mais aussi de plus en plus sur le marché financier. «La bourse nous dit où se situe l'avenir», affirme le gestionnaire axé sur les valeurs et CEO de la banque Globalance Bank Reto Ringger en entretien avec Bram Schot, CEO d'Audi. «Des actions sont achetées car les investisseurs supposent que les entreprises s'adaptent aux enjeux économiques, sociétaux et écologiques et ajustent rapidement leur modèle économique.» Si l'EBIT et le chiffre d'affaires étaient la norme à la bourse il y a quelques années encore, aujourd'hui, cela est beaucoup plus diversifié. Cela est visible à l'importance croissante des facteurs « Environment, Social, Governance » (abrégés ESG) dans les décisions d'investissement au niveau mondial.

ESG est synonyme d'action responsable avec des répercussions positives sur l'environnement et la société. Selon Forbes il a été évalué que 20.000 milliards de Dollars sont investis dans les produits de placement qui correspondent aux critères ESG avec une forte tendance à la hausse ! Utilisée comme indicateur, l'empreinte carbone permet aux entreprises de mesurer et d'évaluer la durabilité. Audi réduit son empreinte carbone de façon conséquente pour garantir sa compétitivité. Mais avant tout afin d'assumer sa part de responsabilité au niveau de la société.

La vision: neutralité en matière d'émissions de CO₂* comme partie intégrante de l'ADN Audi

Audi prend en considération l'ensemble du cycle de création de valeur ajoutée de ses modèles, depuis la chaîne logistique et la production jusqu'au recyclage en passant par la phase d'utilisation. Au plus tard d'ici 2050, Audi devrait avoir un bilan carbone neutre*.

Aujourd'hui, l'électromobilité est une clé importante pour une mobilité propre et sans impact sur le climat. L'Audi e-tron lance de ce fait l'offensive électrique de la marque aux quatre anneaux : d'ici la fin 2020, Audi présentera douze modèles électrifiés dont cinq véhicules tout électriques et sept hybrides rechargeables. Il devrait y avoir 30 modèles électriques d'ici 2025.

Audi tire les expériences du développement de l'Audi e-tron. Avec l'Audi e-tron Sportback, Audi va redéfinir la production et ainsi augmenter la cadence.

Résolument électrique
D'ici 2020

12 modèles électriques

D'ici 2025

30 modèles électriques

En 2025

40 % du chiffre d'affaires réalisés avec des modèles électrifiés.

Impressions de la feuille de route électrique Audi : du segment des véhicules compacts premium au segment haut de gamme
Télécharger tout
00:00 | 00:00
1920x1080-desktop-talking-business-e-tron.jpg
1920x1080-desktop-talking-business-e-tron.jpg
  • L'Audi e-tron ouvre une nouvelle ère pour la mobilité électrique. La première mondiale a eu lieu en septembre 2018 aux États-Unis. L'Audi e-tron est le véhicule précurseur de cette nouvelle ère. D'ici fin 2020, Audi présentera au total douze modèles électrifiés dont cinq véhicules électriques et sept véhicules hybrides rechargeables.

  • Le concept Audi e-tron GT démontre à quel point la mobilité électrique peut allier sportivité et élégance.

  • L'Audi e-tron Sportback est un coupé SUV dynamique et 100% électrique offrant jusqu'à 300 kW de puissance.

  • Le concept Q4 e-tron est le parfait exemple d'un modèle premium basé sur l'architecture du groupe MEB, le système électrique modulaire.

  • En lançant son offensive électrique, Audi mise aussi résolument sur le développement de sa gamme PHEV. Sur le salon automobile de Genève en 2019, l'entreprise a présenté au grand public les modèles hybrides rechargeables Q5 TFSI e, A6 Berline TFSI e, A7 Sportback TFSI e et l'A8 L TFSI e.

La nouvelle monnaie carbone

L'offensive électrique est un tour de force financier car les coûts de production des véhicules électriques et hybrides sont (encore) élevés en raison du tarif des batteries. Il apparaît néanmoins que se concentrer sur l'électromobilité est rentable car les moteurs thermiques deviendront nettement plus chers au plus tard en 2021 lorsque le nouveau seuil carbone valable dans l'ensemble de l'Union européenne sera en vigueur. Il limite les rejets de carbone par véhicule à 95 grammes par kilomètre. Si les constructeurs se situent au-dessus de ce seuil, ils doivent payer. 95 Euros pour chaque gramme dépassé par voiture. Le CO₂ devient donc un élément à part entière de la tarification. Pour Audi, cela signifie que le CO₂ est davantage pris en compte dans le calcul du produit et constitue donc un facteur de coût actif. Il sert de malus pour la marge produit des moteurs thermiques avec plus d'émissions de CO₂ et de bonus pour les véhicules électriques sans impact carbone. Ce type de gestion en interne est une bonne façon d'encourager le développement de véhicules plus respectueux de l'environnement.

«A l'avenir, nous allons hiérarchiser rigoureusement notre portefeuille produits en fonction de la valeur en capital et de la contribution carbone.»

Bram Schot, CEO AUDI AG

usine bruxelles

Neutre en émissions de CO₂* sur toute la ligne : le site de Bruxelles pionnier au sein du groupe

L' usine Audi située à Bruxelles est le premier site certifié sans émissions de CO₂* de la marque aux quatre anneaux. Elle sert de laboratoire pour la décarbonation de la production: dès 2012, Audi y a intégré l'électricité propre, 95% de l'énergie consommée provient aujourd'hui de sources renouvelables. Pour les émissions inévitables, le site Audi de Bruxelles compense par des projets de crédit carbone. Ce qui est déjà appliqué à Bruxelles sera une réalité pour toutes les autres usines du groupe Audi d'ici cinq ans. Par exemple, l'usine hongroise de Győr atteindra également une production neutre en CO₂ dès l'année prochaine.

usine bruxelles

Moins de CO₂ pour plus de mobilité durable

  • La durabilité est au cœur de la stratégie Audi. L'entreprise poursuit l'objectif d'une mobilité au bilan carbone neutre*. Pour cela, la durée de vie globale d'un véhicule est prise en compte.
  • Pour Audi, le CO₂ est un élément à part entière dans le calcul du coût de revient du produit. Cette valeur sert de malus pour la marge produit des moteurs thermiques avec plus d'émissions de CO₂ et de bonus pour les véhicules électriques. Audi applique en interne des incitations convaincantes en termes de produit et de finances à développer des véhicules plus écologiques.
  • L'Audi e-tron est le premier projet en matière de mobilité durable premium. Le véhicule est le premier modèle 100 % électrique de la marque, il est produit dans l'usine de Bruxelles qui ne génère aucune émissions de CO₂*. A l'avenir, Audi en tirera les enseignements pour une maturité commerciale accélérée pour de nouveaux modèles électriques et une production neutre en émissions de CO₂* dans toutes les usines Audi d'ici cinq ans. Au plus tard d'ici 2050, Audi souhaite un bilan carbone neutre*.
  • Audi accélère un peu plus l'électrification de ses modèles. Dès 2025, 20 modèles tout électriques seront sur les routes.
*
Pour atteindre un bilan carbone neutre, trois principes sont suivis. Premièrement : réduire le CO₂ de manière efficace et durable. Deuxièmement : éviter le CO₂, notamment en passant aux énergies renouvelables pour l'approvisionnement en énergie. Troisièmement : compenser, en particulier les émissions de CO₂ qui ne peuvent être évitées, par des projets de protection du climat.
18.06.2019 — Texte : Franziska Hartung — Photos : AUDI AG – Talking Business