Audi soutient des jeunes talents du sommet One Young World

Lors de chaque sommet One Young World, des jeunes talents volontaires présentent leurs projets innovants pour aider notre planète. Audi en a sélectionné 10 auxquels il compte apporter son soutien complet – dont notamment une initiative de fabrication de livres à partir de mégots de cigarettes.

La jeunesse pour sauver le monde

Chaque année, 1 500 talents de plus de 190 pays du monde entier se réunissent lors du sommet One Young World. Cet événement aide de jeunes visionnaires âgés de 18 à 30 ans à tisser des liens entre eux, afin de pouvoir élaborer des solutions face aux enjeux mondiaux. Des personnalités politiques et scientifiques de renom – comme le Premier ministre du Canada Justin Trudeau ou le musicien et mécène Sir Bob Geldof – accompagnent ces jeunes talents dans la concrétisation de leurs idées.

De jeunes talents parrainés par Audi AG et la Fondation environnementale Audi

Cette année, AUDI AG enverra dix jeunes collaborateurs au sommet One Young World. Ils auront ainsi la chance de dialoguer avec des personnes partageant leur vision, des experts et des mentors. Une fois le sommet achevé, Audi aidera ses collaborateurs pour mettre en œuvre leurs idées. L’engagement social est une valeur essentielle chez Audi : c’est pourquoi la Fondation environnementale Audi parraine actuellement 15 autres jeunes du monde entier. Ces talents se voient octroyer l’accès à une bourse de la fondation ainsi qu’à One Young World. L’initiative ne s’arrête pas là pour la Fondation environnementale Audi, qui prévoit un partenariat sur le long terme avec ses boursiers.

Les projets soutenus par Audi

Télécharger tout
00:00 | 00:00
1920x1080-desktop-one-young-world_WR_0808.jpg
1920x1080-desktop-one-young-world_WR_0808.jpg

Emmanuel et le projet Ecofilter

Emmanuel Acosta est l’un des délégués Audi AG. Ce Mexicain de 27 ans collecte les mégots de cigarettes puis, grâce au projet ECOFILTER, contribue à transformer cet objet polluant en quelque chose d’utile. Après avoir éliminé toutes les toxines des mégots, ECOFILTER utilise le matériau recyclé pour fabriquer cahiers, boîtes et autres pots de fleurs. « Je suis employé dans le service central de gestion opérationnelle. Que ce soit chez Audi Mexico ou sur ce projet, mon travail est animé par la même passion », déclare-t-il.

Un mégot = 50 litres d’eau polluée

Premier objectif d’Emmanuel : réduire l’énorme quantité de mégots sur les plages et dans les forêts de son pays – sans oublier sur le site Audi Mexico, à San José Chiapa. « Les mégots sont le premier déchet rencontré sur les plages et dans les forêts du monde entier. Un seul mégot contient suffisamment de toxines pour contaminer 50 litres d’eau. Mon travail actuel consiste à combattre le tabagisme, mais aussi à améliorer le traitement des mégots. Des actions indispensables pour contribuer à un monde plus durable. » Avec l’aide du sommet One Young World, Emmanuel souhaite sensibiliser le monde entier sur cet enjeu de taille.

Les neuf autres délégués

Edmond Chin – Gestion Big Data et conduite automatisée, Chine

Le projet d’Edmond porte sur l’intelligence artificielle (IA) qui, assure-t-il, sera « la prochaine révolution industrielle ». Ce projet poursuit un double objectif : d’un côté, sensibiliser sur l’impact social potentiel de l’IA et, de l’autre côté, proposer des moyens de déployer cette technologie de manière responsable. La conception et le développement d’algorithmes d’IA exigent une grande attention, impliquant notamment l’étude de l’impact social et des conséquences sur l’intégrité de l’entreprise. Ce travail et ces expériences serviront également de guide dans le cadre de projets futurs.

Adam Holecska – Gestionnaire production et processus de mesures V6 TDI, Hongrie

Adam ambitionne de réduire les émissions de CO₂… en se rendant au travail ! Son objectif : organiser un concours, d’une durée d’un à deux mois, entre les différentes usines. Imaginons que 1 000 de ses collègues se rendent au travail à vélo plutôt qu’en voiture : cela représenterait entre une et deux tonnes d’émissions de CO₂ en moins chaque mois, et jusqu’à cinq tonnes de CO₂ en moins dans le monde entier.

Waldemar Jakunin – Atelier carrosserie et ingénierie industrielle, Belgique

Waldemar souhaite lancer une initiative de prise de parole. Objectif : accroître la prise de conscience et la responsabilité globale sur les enjeux environnementaux. Le projet s’associe aux ODD suivants : « Consommation et production responsable » et « Lutte contre les changements climatiques ».

Veronika Kerpel – Ingénieur qualité, Hongrie

Veronika souhaite utiliser la « Smart Factory » d’une toute nouvelle façon afin de réduire l’effet de serre, diminuer la consommation énergétique et offrir un habitat aux abeilles. Son projet verrait l’installation de panneaux solaires sur les toits de nos usines – des fleurs seraient même cultivées à l’ombre de ces panneaux. Après la floraison, ces fleurs seraient mises au compost pour produire du biogaz.

Austen Lowe – Consultant en diversité, Belgique

L’équation d’Austen est simple : 4 000 individualités forment un tout. Les 4 000 collaborateurs d'Audi Brussels offrent un incroyable brassage – quatre langues communes, 30 nationalités et une diversité de genres et d’orientations sexuelles – mais représentent à eux tous une seule entité : Audi Brussels. L’ambition d’Austen : engager dans chaque service des ambassadeurs de la diversité, afin d’instaurer un environnement de travail où les collaborateurs peuvent donner le meilleur d’eux-mêmes, mais aussi réduire les inégalités et accroître la sensibilité ainsi que le respect des autres membres de la communauté d’Audi Brussels.

Isabel Menendez – Spécialiste du développement du personnel, Mexique

En voulant créer un « catalogue spécial des expériences », Isabel souhaite proposer aux collaborateurs de miser sur des expériences pour développer les compétences d’Audi, tout en exerçant un impact sur l’éducation dans la région et pour les plus jeunes – avec l’aide de nos experts sur certains sujets techniques. Isabel veut rapprocher Audi Mexico et San José Chiapa, par le biais d’expériences où les deux acteurs pourront acquérir des compétences techniques et non techniques.

Christoph Praun – Expert en évaluation du cycle de vie, Allemagne

Christoph travaille sur « l’indice de décarbonation », ou DKI. En collaboration avec des collègues du Groupe VW, Christoph vise à développer un ICP visant, d’une part, à mesurer l’empreinte de CO₂ spécifique de la marque Audi et, d’autre part, à obtenir un DKI d’environ 0 % en 2050. Ce DKI, à la méthodologie déjà entièrement définie, a été déployé sur l’ensemble de la marque Audi, et fait actuellement l’objet d’une campagne de communication partout dans l’entreprise.

Tong Qu – Ingénieur en développement et systèmes de services de mobilité HAD, Chine

Tong travaille sur un projet de « Système de sécurité publique pour les enfants dans les véhicules ». La technologie Audi peut contribuer à bâtir un monde meilleur pour les enfants et la société au sens large. L’objectif du projet de Tong est triple : utiliser les équipements du véhicule, reconnaître le danger en compagnie des enfants dans l’espace public, demander la protection, ainsi que la sécurité auprès des tuteurs et de la police. Ce projet est associé aux ODD suivants : « Industrie, innovation et infrastructure », « Villes et communautés durables » et « Paix, justice et institutions efficaces ».

Natalie Rybicki – Analyste de données, coordinatrice d’études sur les consommateurs et le secteur des voitures d’occasion, Allemagne

Le projet de Natalie, intitulé « Retour à l’école une heure par semaine ! », vise à offrir aux enfants d’immigrés en difficulté la possibilité de bénéficier gratuitement d’un tutorat personnalisé et d’améliorer leurs performances en classe. Natalie poursuit également un autre objectif plus simple : passer du temps avec ces enfants, s’intéresser à eux et prendre soin d’eux.